AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Like/Tweet/+1
Sondage
Pour ou contre un mini guide du RP
oui, ça peut toujours servir
86%
 86% [ 12 ]
Non, pas envie de me compliquer la vie
0%
 0% [ 0 ]
No comment !
14%
 14% [ 2 ]
Total des votes : 14
Navigation
Accueil
Forum
Aujourd'hui
Calendrier
Membres
Galerie des Anges
Niveaux des Fallen
Acces-aux-rois
Profil
FAQ
Rechercher
 

Liens
Horloge
Derniers sujets
» Un petit bonjour
Jeu 28 Mai - 21:31 par Valkyn

» Coucou les Anges ;)
Jeu 28 Mai - 21:29 par Valkyn

» Nouveau départ
Mer 21 Jan - 21:32 par Koshin

» Deux semaines gratuites pour les anciens abonnements
Jeu 21 Avr - 18:30 par Valkyn

» Shakes & Fidget, vous connaissez ?
Jeu 3 Fév - 21:03 par Koshin

» Meilleurs vœux
Lun 10 Jan - 18:03 par Masko

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Un simple homin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kimyh
Angelot
Angelot


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Un simple homin.   Dim 6 Aoû - 20:07

"- Quel crétin.... Tu me l'paira, j'te jure..."

Cela faisait 3 jours maintenant que Kimyh n'avais pas fermer l'oeil.
Ses vêtement rapiécés laissaient entrevoir de la sève séchée à quelques endroits, ici et là, ouverts sur diverses plaies du jeune homin.
A cet endroit là, c'était visiblement la morsure d'un Vorax qui avait entredéchiré la manches, et un peu de chair, si peu protégée sous cette ruine blanche. Pourtant la douleur ne lui faisait rien. Inlassablement il arpentait ce lieu qui lui était autrefois interdis.

*Souvenir*
"- Tu sais, ton père, même si tu ne l'a pas connu, il a été un grand homin. Il a combattu de grandes créatures, il à participer à la défences de diverses assaut Kitin. Oh, tu sais le temple dédié à Jena prêt de la ville, il y à mis sa patte aussi. Non pas seulement à Yrkanis, mais aussi a FairHaven. D'ailleurs c'est là bas que je l'ai rencontrée... lui et moi nous....
- M'man, c'est bon, arette toi là."

*Souvenir*

Trois jour à errer dans les sombres primes, vagabondant éperduement entres les différents troupeaux d'herbivores, et de carnivores. Eperduement? Non, il savais très bien où aller, quand, et pourquoi. En réalité, il faisait partie de cette rare minorité de homin à se sentir mieux ici, entourée de tout les dangers d'Atys. La solitude est sa compagne, et il commençais à se rendre à l'évidence.

"-Voilà, c'est ici."

Le jeune homin s'asseya, et posa sa pioche prêt de lui.
Il regarda vers le haut, les yeux rivés sur une faible crevasse laissant passer la lumière de la surface.

"- Cette intensité... il est seulement 15 heures."

Il passa délicatement sa main sur le sol et en fit apparaitre un gisement.

"- C'est à 19 heures que tu sera la plus belle... Les rayon du soleil seront en fin d'intensité, la seve qui te retient aura presque séchée... Tu sera parfaite."

Il jeta un regard autour de lui, s'allongea et s'assoupie quelques instants.

*Souvenir*
"- Il était aussi un grand récolteur... tu sais, je crois qu'il à laisser des cartes dans son appartement. Moi je n'y ai jamais porter grand interêt, je préfère de loin nos belles forêts.
- Je sais m'man, j'y ai d'ja jeté un oeil. Il y à laisser des notes très précises, en donnant des heures, et des conditions climatiques précises."

*Souvenir*

Le cri brut d'un Kipee le fit sursauter. Il regarda à nouveau la crevasse.
D'un geste brusque, il empoigna sa pioche, et se mis à extraire délicatement les matières du gisement.

"- Haha!! J'le savait, tu es parfaite, parfaite !!! Il avait raison, il avais raison sur toute la ligne... Finalement, c'était peut être pas un bon à rien, hein p'pa?"

Le cri aigue d'un Kipucka vint l'interompre. La bête était proche, et il le savait. Il rangea attivement sa pioche dans son sac, tout en enfilant ses gants de magie, aux traces d'usures prononcées. Juste à temps, la bête fut stoppée net par les racines émergeantes du sol, invoquées par le jeune homin. Il partit à toute hâte, laissant la bête loin derrière.
Son sac était à présent lourd de sont contenu. La marche allais être longue et difficile. Mais il ne renoncerai pas avant d'y arriver. En lieu sûr, il fouilla la poche arrière droite de son sac à dos, et en sorti un pacte aux couleures de sa capitale.

"- M'maaannnn ?????!!!! J'suis de retour !!!..
- Rahhhh mais qu'est ce que c'est que cette tenue? Il t'est arrivé quoi? Tu t'es bléssé?
- Non, m'man, tout va bien."


Il mis en évidence sur la table le contenu du sac, sous les yeux éblouis de sa mère, puis il s'en alla discrètement avant qu'elle ne remarques les multiples contusions, morsures ou autres brûlures.
Il s'asseya au pied d'un arbre, et ferma les yeux. Il ne le savais pas, mais instinctivement, il était allé sous cet arbre, l'arbre "de son père".
L'heure du sommeil était arrivé, et c'était accompagné de cauchemards qu'il passerait cette nuit là....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koshin
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2043
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 28/02/2005

MessageSujet: Re: Un simple homin.   Lun 7 Aoû - 22:10

/hrp: très beau texte Kimyh Smile toutes mes félicitations Wink *attend la suite Razz* /

_________________
Koshin, déchu à jamais
_________________
Le Site de la guilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dukegato.free.fr
Kimyh
Angelot
Angelot


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Un simple homin.   Mar 8 Aoû - 1:04

"- J'ai un de ses mal de crâne.... J'suis ou là....?"

Tout les membres du corps endoloris, et une intense douleure dans le ventre, c'est avec peine que Kimyh posa une main à terre, puis un genou, afin de se lever tant bien que mal.

"-Tu es mort"

La voix était dure, sèche.... Elle semblais venir de partout, et de nul part. Kimyh passa la main sur son visage, enlevant une épaisse couche de séve encore dégoulinante. Il ouvris enfin les yeux pour découvrir ce qui l'entourait.
Un épais brouillard dissimulais une lune d'un noir brillant. Tout autour, un lac de sève peu profond, dans lequel baignai encore le corps du jeune homin.

"- Et tu es ici dans ton tombeau"

Alors qu'il avais enfin réussit à se redresser, le jeune homin retomba sur ses genoux. Il pris de la sève dans ses mains, et se mis à la boire.
De chaudes larmes perlai à présent le long de ses joues, pour aller se nicher au creux de ses mains... et il continuais à boire.
Cette voix, il la connaissai.... elle était familière, mais qui?...

"- Je suis mort et dans mon tombeau.... et toi, j'peux savoir qui t'es? Et qu'est ce que tu fout dans MON tombeau?
- Tu n'a donc pas peur?"


Un visage apparaissai maintenant sous ses yeux. Dans la seve du lac se formaient les traits d'un visage totalement inconnu. Pourtant, la voix ne lui était pas inconnue, il en était certain.
Quelques minutes passèrent ainsi...

"- T'es vraiment qu'un crétin...."

Le jeune homine frappa avec le restant de ses forces le visage formé dans l'eau. Ce n'était pas le reflet de son propre visage. Mais maintenant il savais à qui appartennait cette voix, il savais à qui associer ce visage.
La sève troublée faisait disparaitre le visage, et la voix se tût.
Le jeune homine tomba à la renverse dans le lac.
Il venais de ce rendre compte que cette seve coulais en réalité de son corps...
Il ferma les yeux, sentant une grave douleure dans son ventre. Une intense lumière l'englobais à présent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minisu
Archange de la Karavan
Archange de la Karavan
avatar

Nombre de messages : 621
Age : 36
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Un simple homin.   Mar 8 Aoû - 14:11

hrp/ Meurt pas Kimyh Sad /hrp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimyh
Angelot
Angelot


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Un simple homin.   Mar 8 Aoû - 18:27

Une douce main parcourai la plaie sur son ventre.
Il sentait maintenant l'air frais parcourir sont visage endolori.
En ouvrant les yeux, il fit face à une jeune homine, tissu à la main, qui prenais soin de désinfecter sa plaie encore dégoulinante de sève.

"-Que...?"

Il tentais de parler, mais la douleure ce fut plus intense alors qu'elle appuyer fortement le tissu contre la plaie pour panser son hémorragie.

"-Ne dis rien, garde tes forces, tu en a besoin..."

N'en faisant qu'a sa tête, Kimyh se redressa contre l'arbre au pied duquel il gisai inerte, quelques heure auparavant. Accoudé à l'arbre, il tenais le restant de tissu qui bloquais son hémorragie.
Surprise, la homine s'éloigna de quelques pas.

"-Tu es bien comme ton père..."

Le jeune homin s'éloigna de quelques pas, en titubant. Il tourna sa tête vers la homine, la dévisagea, et repris sa route en lui lançant:

"-Je n'ai pas besoin de toi, ne me suis pas."

...


...


Cela faisait maintenant plus de quatres heures qu'ils marchaient sous un soleil de plomb. Elle l'avais aider plusieurs fois à se relever alors qu'il tombais d'épuisement. Il manquais cruellement de force. Elle se demandais comment il pouvais encore être vivant. Pire encore, elle avais identifier ses blessures, elle savais qu'il avais affronter des kinchers. Sa morsure était parfaitement reconnaissable. Elle savais que c'était lui...

"-Tu sais, tu était dans le coma tout à l'heure, au pied de l'arbre, et..."

Il s'était arretter, venais de se retournais, et la regardais d'un air menaçant, tel le regard d'un carnivore qui traque sa proie.
Le silence était long, et glaçial. Un silence si lourd qu'on aurai pu entendre une goutte tomber du haut d'un arbre, et finir sa course dans une flaque en contrebas.

"-Tu a dis que tu connaissais mon père, alors va t-en, immédiatement, avant qu'il ne me prenne l'envie de te tuer."

Comment devait-elle réagir? Elle ne savais pas s'il était sérieux. Comment un homin mourant, si mal en point qu'il pouvais à peine marcher pourrai lui être hostile et dangeureux?

"-Hé, reste pas là je t'ai dis. Retourne d'ou tu viens."

On pouvais sentir la souffrance qu'il endurai à la simple intonation de sa voix. Pourtant, Kimyh se faisait insistant.
Son regard cruel semblait la transpercer de part en part, comme s'il bouillonnais d'envie de la tuer.
La jeune homine déposa une gourde pleine d'eau à ses pieds, se retourna, et partis en courant.

Il la regardais s'éloigner, et quand enfin il ne pouvais plus la distinguer, le jeune homin pris la gourde et alla trouver refuge dans l'ombre offerte par une racine à proximité. Il avais du mal à ouvrir la gourde, du mal à chaque gorgée qui venais hydrater son corps qui ressemblais plus à celui d'un cadavre, qu'a l'homin qu'il était vraiment.

Il mis la gourde devant ses yeux, comme pour lui parler.

"-C'est elle qui l'a tué.... mon père. Pourquoi elle n'en à pas fait de même avec moi, alors qu'elle en avais l'occasion?... Remarque, pour la remercier de m'avoir aider, j'aurai pu aussi lui montrer l'enfer... hahaha !!!"

Il ne savais pas s'il perdais la raison, ou si tout ceci n'était tout simplement arrivé que par sa faute. Cela semblais invraissemblable, et pourtant, c'était si réel...

"-Bon, je crois que toi et moi, on va devoir passer la nuit ici. J'ai trop mal pour continuer à marcher, et c'est pas toi qui va m'amener bien loin."

Il jeta un oeil à sa plaie. Elle était encore profonde, mais l"hémorragie avait cesser. Il vida le contenu de la gourde sur son ventre, et plaqua le restant de tissu souillé de sa propre séve pour tenter de garder la plaie fermée durant la courte pause qu'il allais faire. Ses yeux se fermèrent. Le vent se faisait plus doux, et il sombra dans un sommeil qui allais lui être bénéfique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimyh
Angelot
Angelot


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Un simple homin.   Mer 9 Aoû - 21:08

6h00 du matin.
La bruine avais humidifié les moindres recoin d'Atys.
Un hurlement.... et puis un second, vinrent troubler le sommeil de Kimyh.
La faim au ventre, le jeune homin était heureux d'entendre son repas lui indiquer sa position.

*Souvenir*
"-Je te la confie. Elle appartenais à ton père. Il la gardais toujours avec lui.... Elle peu sembler vieille et usée, mais elle est robuste, et l'artisant qui l'a confectionnée y à mis tout son coeur. C'est vraiment une très belle pique!"
*Souvenir*

Malgré que ses diverses plaies lui fassent encore défaut, l'homin n'eu pas grand mal à se mouvoir discrétement près du troupeau de Cuttler, pique à la main.
Il attira discrétement l'un d'eux en utilisant son chiffon emplie de séve. Le vent lui était favorable, et il fit en sorte qu'une seule bête ne puisse sentir la chair et la sève entremêlées sur son bandage de fortune, qu'il avait jeter à un endroit stratégique.
Le Cuttler n'eu aucun mal à sentir le tissu imbibé, et s'éloigna de sa meute pour aller voir de quoi il en retourner.

*SHRACK*

...


...


Deux coups bien placés auront suffit à abattre l'animal.
La pique avais transpercer avec force l'épaisse carapace du Cuttler, et avais atteint deux de ses organes vitaux.
Peu importe, ses derniers étant empoisonnés, ils étaient de toute façon incommestibles.

Préférant économiser ses forces, le jeune homin n'usa pas de sa magie pour créer un feu, pour faire cuir la chair du Cuttler... il mangea cru, la sève dégoulinant de sa bouche à chaque bouchée.
Enfin rassasié. La plaie de son ventre s'était plutôt bien guérie durant la nuit, et elle s'était pratiquement entièrement refermée.
Kimyh regarda les lunes encores visibles, et fini par comprendre son emplacement.

Il avait appris toutes sortes de choses afin de survivre dans un tel cas. Il savais se nourrir, se défendre, et n'avais aucun mal à s'orienter, quel que soit le lieu. Il lui faudra 2 jours pour atteindre la ville la plus proche. Il n'avais plus de tiket de téléportation, il avait oublier d'en racheter au maitre karavanier durant son dernier séjour a Yrkanis...

Il pris route en direction du nord...

"- Bon... ca ira, dans deux jours j'aurai atteint ce petit village, je me rapelle avoir vu la hutte d'un prêtre, il saura me guérir de ses blessures."

Durant sa longue marche, il pensais à sa mère, qui devais vaguer à ses occupation en ville, sans s'inquiéter un instant de son fils.... elle avais l'habitude qu'il déserte quelques jours. Il reviendrais comme à chaque fois, des cadeaux plein les poches, et elle serait contente....
C'était ce qui lui fesait le plus plaisir, voir le sourire radieux de sa mère à chaque fois qu'il repassais dans sa maison-arbre. C'était une homine simple et à la bonne humeure. C'était aussi tout ce qui lui restait comme famille, il aimais la chérir autant qu'il pouvais.

Après deux nuits de sommeil et des heures de marches, ainsi que quelques malheureuses rencontre agrémentées de combat dont il sortit mystérieusement victorieux, Kimyh pouvais enfin distinguer la-bas au loin, le petit village dont il se souvenais.

"- Haha... hahaha.... HAHAHA !!! Ca y'est, je t'ai trouver !!!"

C'est en courant, ignorant son épuisement autant que le regard des villageois troublés, qu'il s'engouffra directement dans la hutte du prêtre.

"- Bonjour, je...
- Ne dis rien, ne t'inquiète pas, je vais te soigner... gratuitement..."


Surpris, Kimyh s'allongea finalement dans l'emplacement réserver aux grand soins. Le prêtre lui administra quelques premier soin, puis lança toute sorte de sorts curatifs afin de rétablir au mieux le jeune homin.
Il ne sentais plus de douleur, et chacune de ses plaies n'était plus que mauvais souvenir.

"- Tiens, tu devrais manger ça, tu te rétablira encore plus vite, jeune homin.
-Je vous remercie... et.."


Le vieillard pris la mesure d'interrompre Kimyh.

"- C'est parce que tu es son fils. C'est pour ça que je n'ai d'autre choix que de te soigner. Tu sais, j'ai fait tout mon possible pour lui, mais malgré tout, sa graine de vie était en bien trop mauvais état pour la rétablir... Alors maintenant, je ne peux qu'honorer sa mémoire en m'occupant de son fils, du mieux que je peux."


Comment ce vieillard avait-il deviner la parenté qui le liais à son père? Comment pouvait-il savoir alors qu'il n'avais encore rien dis?

"- Autrefois, il à sauver notre village. Des maraudeurs nous on attaqué, et si ton père n'avais pas été là, je ne serait plus en vie pour t'administrer le moindre soin. Paradoxalement, c'est par la faute à ma propre fille qu'il à été abattu...et j'en suis sincérement navré..."

Attentif aux propos, le jeune homin essayai de comprendre cette histoire invraissemblable. Le viellard s'était peu être trompé de personne après tout.
C'est en étant perdu dans ses pensée que ses yeux vinrent se déposer sur elle.
Elle ne l'avais pas vu, et il ne voulais pas qu'elle le vois.

"- Oui, c'est elle, c'est ma fille... elle est si différente de sa mère, et aussi de moi même..."

Le vieillard venais de confirmer les soupçons de Kimyh. Il comprenais à présent. La homine qu'il venais d'aperçevoir n'était autre que celle qui l'avais sortit de son coma au pied de l'arbre, et qui l'avais accompagné contre son gré durant 4 heures sous un soleil de plomb quelques jours auparavant.
Mais, si c'était elle la fille du prêtre du village, c'était aussi bel et bien elle qui avais tuer son père.
Le vieillard n'avais fait que confirmer l'intuition de Kimyh.

"- Ca s'est passé pendant l'attaque des maraudeurs. Ils s'en étaient pris à tout le village, et ton père luttait activement à protéger l'entrée principale.
Mais ma hutte se trouve au fond du village, tu le sais bien... ma fille et ma femme s'y trouvaient, moi j'était avec ton père. Il avait une intuition très affinée ce homin, et il avais compris le plan des maraudeurs. Il à donc couru à l'autre bout du village pour tenter de faire fuir les maraudeurs qui tentaient d'enlever femme et enfants par l'arrière.
Quand il est arrivé, c'était trop tard. La graine de vie de ma femme venais d'être transpercée par la dague de nos ennemis. Ma fille en était témoin, et malgré tout ses efforts, ton père ne pu la ramener parmis nous... C'est ce jour la que ma fille à changer. Et elle à fini par atteindre son but, malgré que j'ai tout mis en oeuvre pour l'en empêcher... elle à tuer ton père pour avoir échoué contre les maraudeurs. Elle l'a tué de la même façon que ma femme à été tué, sa mère."


Tout était maintenant clair. La vérité dévoilée par ce simple prêtre alors qu'il devais en souffrir bien plus que le jeune homin. Ce fut pourtant un choc.

"- Tu sais mon grand, je comprendrai que tu veuille prendre la vie de ma fille, et je ne t'en empêcherai pas. Ce n'est ma fille que par la sève, autrement ce n'est pour moi qu'une étrangère qui à tuer celui qui m'a sauver, moi et mon village."

Le jeune homin ne laissa pas le moindre mot sortir de sa bouche, mais jeta un regard vers la présumée meurtrière au loin. Il était maintenant en pleine forme, et n'avais pas peur d'affronter qui que ce soit...
C'est pique à la main qu'il s'avança vers elle, sans jeter un regard au vieillard, et sans la moindre hésitation.

En entendant des pas s'approcher, la jeune homine eû le réflexe de se retourner vers le bruit.... mais c'était maintenant trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimyh
Angelot
Angelot


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Un simple homin.   Jeu 10 Aoû - 20:56

Il n'en aura fallu qu'un seul coup pour l'abattre. Puissant et placé correctement, la seve coulais le long de la pique, abondemment, jusqu'a atteindre les mains du jeune homin. Aucun hésitation, il avais frappé fort, et sans aucune retenue.
Kimyh jeta un regard au vieux prêtre qui assister à la scéne depuis sa hutte, plus loin. Son regard trahissait une grande confusion, comme si ce qui s'était passé ne lui semblais pas réel.

Kimyh retira sa pique du corps inerte et sans vie, ne laissant là que le cadavre d'une homine. Le vieillard vint voir de ses propres yeux, ébaits.

"-Je n'aurai jamais cru que tu ferai ça jeune homin....
-Si je ne l'avais pas fait, elle serait morte."


En effet, une seconde de plus, et la maraudeuse aurai pu tuer la fille du prêtre sans le moindre mal. Kimyh venais de sauver celle qui à tuer son père...

"-Tu m'a sauver, et je t'ai sauver. Je ne te dois plus rien maintenant."

La fille du prêtre n'arrivais plus à parler. Quand elle s'était retourner vers lui, en voyant la pique filer à toute vitesse dans sa direction, elle était certaine de voir se terminer ses jours ici même.
Mais non, cette pique ne l'avais pas tuée, elle l'avais sauvée. Le coup était précis. La pique est passée à quelques centimètres du visage de la fille pour aller se nicher droit dans la graine vitale de la maraudeuse cachée dans l'ombre, qui s'apprêttais à tuer la fille du prêtre.

"-Je m'en vais à présent, merci des soins vieillard, je repasserai à l'occasion."

Kimyh marcha en direction de la grande porte, mais le vieillard l'interpella.

"-Attend !! Je.... si une maraudeuse était ici, prête à tuer ma fille, alors c'est certains, il en viendra d'autres, et je n'ai aucun combattant dans mon village, nous risquons de...."

Le regard de Kimyh interrompa le vieillard.

"-Non, il n'y en aura pas d'autres."

Il connaissait l'emplacement du campement des maraudeurs, et il était prêt à faire un petit détour pour leur rendre une visite qui serait certainement peu appréciée. Mais qu'importe, il était a présent totalement rétablis, sûr de lui, et déterminé. Malheur à ceux qui seront sur son chemin...

"-Tu es comme ton père...." , dis le vieillard.
Sans un mot de plus, ni un regard vers la fille du prêtre, Kimyh s'en alla jusqu'a disparaître dans l'horizon, en direction de ce fameux village.

"-Il m'a sauver alors que....tu lui à tout raconter....
-Oui, c'est un brave homin, et je suis certain qu'il tiendra parole. Je crois que nous n'entendrons plus parler des maraudeurs à présent...nous n'avons plus aucune crainte à avoir."


Ce jour là, le prêtre et sa fille furent réconciliés, après un temps bien trop long. Il allèrent prier ensemble pour que leur jeune sauveur sorte victorieux des violents combats qu'il allais devoir mener...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un simple homin.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un simple homin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Simple API Utility & Weather Service
» *lettre simple, à écriture rouge sang sur fond noir* Chers Gardes.
» Doom II - Map 07 : Dead Simple
» [Tuto] Faire un smiley simple avec paint
» technique simple pour tuer gruul en groupe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallen Angels :: Forum RP :: Contes et legendes Atysiens-
Sauter vers: