AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Like/Tweet/+1
Sondage
Pour ou contre un mini guide du RP
oui, ça peut toujours servir
86%
 86% [ 12 ]
Non, pas envie de me compliquer la vie
0%
 0% [ 0 ]
No comment !
14%
 14% [ 2 ]
Total des votes : 14
Navigation
Accueil
Forum
Aujourd'hui
Calendrier
Membres
Galerie des Anges
Niveaux des Fallen
Acces-aux-rois
Profil
FAQ
Rechercher
 

Liens
Horloge
Derniers sujets
» Un petit bonjour
Jeu 28 Mai - 21:31 par Valkyn

» Coucou les Anges ;)
Jeu 28 Mai - 21:29 par Valkyn

» Nouveau départ
Mer 21 Jan - 21:32 par Koshin

» Deux semaines gratuites pour les anciens abonnements
Jeu 21 Avr - 18:30 par Valkyn

» Shakes & Fidget, vous connaissez ?
Jeu 3 Fév - 21:03 par Koshin

» Meilleurs vœux
Lun 10 Jan - 18:03 par Masko

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Correspondances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Odric
Ange dechu majeur
Ange dechu majeur
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Correspondances   Jeu 1 Juin - 10:19

Revenant d'une longue période dans les terres abandonées, Odric retourna dans sa belle Yrkanis. Il prit le temps d'en faire le tour à pied tant elle lui avait manqué ces derniers temps. Un dernier détour à la taverne du yubo siffleur et il regagna son appartement.
Avant de se coucher Odric sortit une fine peau de yubo et une plume d'yber afin d'écrire une lettre à sa toute nouvelle amie Emeraudes.[...]
A peine la fenêtre ouverte l'izam prit son envol et disparu le message à la patte sous la lumière de l'astre de nuit. Un dernier regard dehors et il fila se coucher

Citation :

Emeraudes

Je vous adresse cette lettre pour vous dire à quel point je suis heureux d'avoir fait votre connaissance et qu'il me tarde de revoir cette petite trykette aux joues roses, débordantes d'energie et de bonne humeur.

Sachez que du fin fond des primes ou je passe trop de temps il m'arrive de rire seul en repenssant à vous.

A bientôt j'espère
Votre ami
Od.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefootoir.com
Odric
Ange dechu majeur
Ange dechu majeur
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Correspondances   Ven 2 Juin - 23:44

Une nouvelle fois l'izam voyageur d'odric reprit son chemin en direction des appartements d'emeraudes pour y delivrer un précieu message.
Citation :


Emeraudes c'est avec joie que j'ai chassé à vos cotés ce jour ci, votre joie de vivre est incroyable.

Malgrès cette chasse épuisante je n'ai pas trouvé le sommeil et j'ai griffoné ce petit dessin que je me permets de vous envoyer.


En esperant qu'il vous plaise.

Votre ami
Od.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefootoir.com
Odric
Ange dechu majeur
Ange dechu majeur
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Correspondances   Mer 12 Juil - 15:31

L'astre de nuit haut dans le ciel d'atys eclairait de sa vive lumière la belle yrkanis. Au pied de l'étable un homin preparait sa monture. Le visage fermé il s'appretait à retourner dans les sous sols d'atys, les fameuses primes ou il passait la plupart de son existence depuis la disparition de Norallis.
Pioche , sac, tenue tout y était et il pouvait alors quitter la capitale.
Pensif il se laissait emmener par son mektoub qui avait deviné la destination de son maitre et s'y rendait sans qu'on ne lui donne aucun ordre dans sa direction.

Toutes ses pensées l'amenait vers cette gentille trykette un peu agitée.
Il se souvint de leur rencontre ou il avait trouvé "rigolote" cette bouille rose comme il l'appelait souvent, puis petit à petit il s'était attaché à cette petite homine à la joie de vivre débordante et contagieuse.
Attaché au point d'oulier un peu son travail dans les entrailles d'atys.
*reveur. se souvient des balades au pays des lacs, des endroits secrets qui lui avait montré emeraudes.
*soupire. Comment n'avait il pu voir arriver ce petit tryker au nom de fang.*soupire.
D'avoir été trop timide peut être la belle s'éloignait de jour en jour et rien y ferait. un tryker , quoi de plus naturel.Il fallait désormais regarder droit devant, mon tour viendra se dit il.
Peu avant d'entrer dans les primes il prit le temps d'écrire un petit mot.

Citation :

Chere Emeraudes.
Je n'ai eu le temps de vous avertir alors je vous adresse ce pli juste pour vous prevenir que je m'absente quelques temps.
Je dois reprendre mes recherches dans les primes racines car je me suis dissipé ces derniers cycles et ne reviendrai pas avant d'avoir terminé ce que je suis allé chercher.
Prenez soin de vous.
Amicalement.
Votre ami.
A peine l'izam parti , Odric passa le vortex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefootoir.com
Odric
Ange dechu majeur
Ange dechu majeur
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Correspondances   Mer 12 Juil - 16:03

Message laissé a l'intention d'Ardua

Citation :

Dame Ardua
Je dois m'absenter quelques temps pour une mission dans les primes racines
J'espère être revenu d'ici quelques cycles et me rendre ensuite plus disponible.
Cordialement
Odric

(allez hop je n'y sors plustant que j'ai pas terminé ma branche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefootoir.com
Odric
Ange dechu majeur
Ange dechu majeur
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Correspondances   Jeu 13 Juil - 9:47

vole petit izam vole.

Citation :

Dame flaurwen
Comme vous le savez je suis en exil mais ne vous ai pas oublié.
Je touche enfin au but ! et j'aimerai vos faire parvenir le fruit de mes recherches. En effet je vais conduire mon mektoub à la sortie des primes et le faire ensuite rapatrier jusqu'a yrkanis avec quelques matières interessantes.
Puis je vous demander de vous occuper de lui et de vous assurer de partager cette recolte avec mes amis anges??
N'hesitez pas à me renvoyer ce charmant izam qui a du vous porter cette missive.

Je pense à vous d'ou je suis j'espere revenir bientot quand tout ira mieux.
Amicalement
Odric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefootoir.com
Elunmiel
Archange de Jena
Archange de Jena
avatar

Nombre de messages : 1026
Age : 54
Localisation : Pas très loin et garde un oeil sur ses Fallens
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Re: Correspondances   Jeu 13 Juil - 11:40

*Boude*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flaurwen
Archange majeur
Archange majeur
avatar

Nombre de messages : 438
Localisation : ...en Pays de Cocagne
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Correspondances   Jeu 13 Juil - 21:08

Ce matin-là, Flaurwen était en pleine préparation d'un plateau de petit déjeuner, lorsqu'elle eut la surprise de voir un izam voyageur se poser dans la niche prévue à cet effet le long de la paroi de chacun des appartements d'Yrkanis.
L'oiseau portait bel et bien une missive, et, afin qu'il ne reparte pas sans qu'elle sache si une réponse était à faire, elle referma temporairement le petit grillage de la niche, et lui donna une petite coupelle de lait de bodoc frais, qu'elle avait justement sorti pour ses préparatifs.
N'attendant pas spécialement de courrier, c'est très intriguée qu'elle décacheta le pli, dont elle n'avait pas reconnu l'écriture...

Ho ! Odric lui écrivait...pour lui demander un service, à elle !! Plus elle avançait dans sa lecture, plus l'étonnement se peignait sur son visage...elle s'assit pour réfléchir un peu à la demande que lui faisait le jeune foreur...elle était plutôt flattée qu'il ait pensé à elle pour la mission qu'il prévoyait de lui confier, certainement pour ne pas alourdir encore les responsabilités qu'assumaient déjà de nombreux membres de la Guilde qu'Odric avait voulu quitter dans des circonstances plutôt pénibles pour lui.
Un court moment elle se demanda si elle saurait s'acquitter correctement de cette tâche, puis décida qu'elle le ferait, pour Odric d'abord, et puis pour ses compagnons des Fallens, car les recherches du futur exilé étaient importantes et précieuses...
Aussi prit-elle l'une de ses plumes d'écriture, un petit pot d'encre mauve, et, sur un parchemin de slaveni (les plus fins et doux au toucher), écrivit de sa petite écriture ronde la réponse suivante :
Citation :
Ser Odric,
passée la surprise du premier instant à la lecture de votre missive, c'est avec grand plaisir que j'accepte de m'occuper des fruits de vos recherches, que je sais très importantes, tant pour vous que pour l'ensemble de la communauté Matis, à travers nôtre Guilde...je dis "nôtre" car je vois avec plaisir que vous reviendrez parmi nous dès que vous aurez atteint votre objectif, ce que je souhaite très rapide de tout mon coeur, car nous aurons alors le plaisir de vous retrouver parmi nous, et pourquoi pas, de faire une petite fête à votre retour ?

Je prendrai soin de votre mektoub bien sûr, et m'efforcerai de m'occuper du mieux possible de sa précieuse cargaison, afin que nos amis communs des Fallens puissent en faire le meilleur usage possible.

Un court instant, elle caressa machinalement ses lèvres du bout de sa plume, réfléchissant à la manière de terminer sa réponse pour essayer d'apporter un peu de réconfort à Odric, qui allait s'imposer de vivre de longues heures de solitude...

Citation :
Sachez que vous pourrez toujours compter sur notre soutien à tous si vous en ressentiez le besoin, et faites attention qu'une méchante explosion ou un nuage malvenu ne viennent réduire vos projets à néant, mais connaissant vos grandes qualités dans la dangereuse activité du forage, je vous fais confiance...tout en vous souhaitant bonne chance dans la réalisation de ce rêve que vous portez depuis de longues saisons !!
Amicalement,
Flaurwen

Elle relut et, satisfaite quoiqu'un peu émue, elle sécha l'encre puis enroula le parchemin, et, l'ayant placé dans le petit tube que portait l'oiseau messager à cet effet, libéra ce dernier, le regardant prendre son envol vers les lointaines contrées qui désormais seraient le paysage quotidien d'Odric...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odric
Ange dechu majeur
Ange dechu majeur
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Correspondances   Ven 14 Juil - 12:17

Harasse, odric se reposait contre un imposant jubla. Au pied de celui ci les sacs de matières premières s'entassaient. Il maîtrisais désormais l'art du forage dans les primes racines et s'y sentait comme chez lui, mieux même qu'au sommet verdoyant. Rien ici pour perturber ses penseés, pas le temps de penser d'ailleurs. Le danger étant omniprésent ici se serait une erreur que de se laisser distraire par quelques pensées.
Une pluie de sève s'abattait sur les primes, et malgré ça l'izam revint près de son maître.
*sourire
"- Te voila toi fidèle message, tu n'as pas l'air très bien en point, allez prends quelques gouttes de liqueur-"

Habitué le volatile bu quelques gouttes pendant qu'Odric prit le message attaché à la patte. Celui ci alla ensuite se poser sur le mektoub pour lui aussi se reposer.

Odric sourit à la lecture de la lettre, IL n'avait pas douté un instant que dame Flaurwen lui refuse ce service. Malgré les réguliers pics qu'elle pouvait lui lancer lorsqu'il charriait son Sagara, flaurwen était une très gentille homine.
Les quelques mots d'encouragement lui firent chaud au coeur, au fond de lui il savait qu'il avait rejoint la bonne maison et avait hâte de terminer ses recherches.
Avant de reprendre le travail il prit le temps de rédiger une réponse.

Citation :

Dame flaurwen
C'est avec grande joie que j'ai reçu votre message.
Vous me rendez un grand sertisse, je suis heureux que vous ayez accepté.
Mon mektoub partira d'ici quelques lunes en direction d'yrkanis, Un prospecteur de la tribu des graines vertes m'attend à la sortie des primes et le conduira jusqu'a vous.
Merci encore pour votre petit mot vous êtes d'une gentillesse admirable, sagara a beaucoup de chance.
Malgré le travail et le danger je pense à vous tous que je retrouverai bientôt.
Prenez soin de vous
Amicalement
Od
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefootoir.com
Odric
Ange dechu majeur
Ange dechu majeur
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Correspondances   Sam 15 Juil - 15:31

Une nuit courte encore , ponctuée par les rugissements des vorax au loin, mais unenuit differente des autres. En effet bien qu'ayant bien dormi a visite d'elunmiel dansl es primes l'avait quelque peu troublé et il y avait pensé durant cette nuit de repos. Qu'est ce qu'il l'avait amené à prendre des risques pour venir le voir..seule. Donner des nouvelles des fallens ou du prince? non cela pouvait attendre son retour. Certaines de ses paroles avaient génées , dérangées Odric que ca soit par rapport à elle ou a emeraudes. Malgrès tout il avait été très heureux d'avoir de la visite. Dame elunmiel est une belle et charmante homine et cette visite restera un bon souvenir tout de même. Il prit un parchemin , écrit un petit mot et y glissa une belle ambre.

Citation :

Dame elunmiel
Votre visite bien qu'inatendue m'a fait chaud au coeur avoir des nouvelles de mes amis fallen me manquait.
Vous l'avez vu , certaines de vos paroles m'ont troublé et je n'ai pas toujours été très courtois je m'en excuse encore.
Merci encore d'avoir bravé le danger pour venir.
Prenez donc cet ambre en gage de notre amitié.
En esperant vous revoir bientot
Votre ami
Od
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefootoir.com
Odric
Ange dechu majeur
Ange dechu majeur
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Correspondances   Dim 16 Juil - 12:37

Solitude.

Plusieurs lunes deja qu'elunmiel lui avait rendu visite afin de donner des nouvelles de la surface. Depuis il était difficile de ne pas penser aux anges et une en particulier. Quoi en pense certain il aimait la trykette au joue rose.
Il ne lui avait donné aucune nouvelle depuis son départ, envie d'oublier, envie de penser à autre chose, envie de se faire une raison. Non mensonge. Il avait fuit pour ne pas perdre la face. misérable.

Il prit un parchemin et griffona quelques mots rapidement.


Citation :

Chère emeraudes
Je ne sais quoi dire, je suis parti si vite sans vous avoir dit au revoir.Vous, tu me manques. Tu me manques comme je en l'aurai jamais imaginé. Je m'en veux.
Mes recherches se terminent et bientot je serai de retour. j'espère sincèrement te revoir au plus vite, tu sais.. peut être a l'endroit que tu m'as montré. Je dois te dire unechose emeraudes tu

A bientot très bientot attends moi
OD


Au dos du parchemin on pouvait lire deux trois lignes ecrites par od durant son séjour
Citation :

Perdu dans le vide
Si sombre et humide
Au milieu des tyranchas
Ce n'est ni le vent ni le froid
S'il a les yeux qui pleurent
c'est qu'il pense à sa fleur
Un seul signe suffirait
Sa pioche il poserait
Et s'envolerait en chantant
Au sommet verdoyant
Rejoindre la trykette
qui hante sa tete

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefootoir.com
Elunmiel
Archange de Jena
Archange de Jena
avatar

Nombre de messages : 1026
Age : 54
Localisation : Pas très loin et garde un oeil sur ses Fallens
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Re: Correspondances   Dim 16 Juil - 19:41

Son sixième sens l'avertit d'une présence bientôt proche. Son allure se ralentit, tous ses sens aux aguets, sachant combien les Primes Racines pouvaient être dangereuses. Petit à petit, une silhouette d'homin se dessina, assise à l'entrée des deux tunnels. Elle s'arrêta, écarquillant les yeux pour essayer de reconnaitre cette silhouette et se demandant si l'homin l'avait aperçu lui aussi. Il ne bougeait pas, semblait même somnoler; dans un endroit aussi dangereux ? Cela lui ressemblerait bien...

La silhouette se précisant au fur et à mesure qu'elle s'approchait, un sourire se dessina sur son visage: Vanatian n'avait pas menti, l'homin qu'elle recherchait était bel et bien là ...

Elle s'approcha à pas lents d'Odric, attendant qu'il ouvre les yeux. Ce qui ne tarda guère ... Le Matis esquissa un léger sursaut, visiblement surpris. Il lui sourit et lui demanda tout de go la raison de sa présence.

Un instant gênée, elle lui expliqua qu'elle avait pensé à lui, à sa solitude de foreur des Primes, engagé qu'il était dans son défi de ne revenir à la surface que lorsqu'il serait Maître Foreur ... Elle lui expliqua encore que son déguildage l'avait terriblement déçu et surprise même si elle en soupçonnait la raison.

Odric semblait vraiment surpris de sa présence en ces lieux, ne comprenant pas qu'elle ait bravé tous ces périls pour venir le voir. Ne comprenait-il pas qu'elle était venue pour lui, pour l'aider à supporter sa solitude, lui remonter le moral et éventuellement l'aider dans sa tâche ?

Il accepta volontiers son aide quand elle lui proposa de soigner ses sources. Pendant qu'ils foraient, Odric lui demanda des nouvelles de la surface. Elle lui narra l'enlèvement du Prince Stevano et la demande de rançon de celui qui se faisait appeler le Négociateur.

De longs moments de silence se succédaient pendant leur labeur. Aussi décida-t-elle d'aborder le délicat sujet de ses sentiments pour Emeraudes. Elle sentit Odric se fermer, sentit sa douleur qu'un autre ait pris sa place dans le coeur de la pétulante trykette.

Sa peine était tellement palpable ... Comment un ex-Sokkarien comme lui pouvait-il être aussi amoureux d'une trykette bavarde comme un izam ? D'un certain côté cela prouvait qu'il avait changé et elle ne pouvait que s'en réjouir ...

Elle essaya de lui dire qu'il était aveuglé par son amour et qu'Emeraudes n'était sans doute pas aussi merveilleuse qu'il l'imaginait, que ce n'était peut-être pas une homine pour lui ... Mais elle sentit que plus elle "dénigrait" Emeraudes et plus le regard d'Odric se faisait lourd et que plus son visage se fermait. Elle comprit que toutes ses paroles ne serviraient à rien, que le beau Matis préférait se morfondre dans son malheur. Dans l'état actuel des choses, le seul évènement qui pourrait lui apporter du bonheur, ce serait une rupture avec Fang ... Décidemment les choses n'étaient pas simples .... Elle aimait bien le gentil tryker de l'Ordre du Métal et elle ne voulait pas non plus que celui-ci soit malheureux ... Bouh ...

Elle avait dit ce qu'elle avait à dire mais les sentiments d'Odric étaient trop forts, elle ne pouvait pas l'aider. De plus, elle avait bien senti que celui-ci n'avait pas apprécié ses paroles. Lune espérait qu'il n'avait pas cru qu'elle essayait d'évincer Emeraudes ... Il ne manquerait plus que cela. Elle grimaça pendant qu'elle se relevait, à la fois à cette pensée et aussi à cause de la douleur qu'elle ressentait dans ses muscles dorsaux, à cause de ces longues heures de forage. Elle grimaçait aussi à la pensée des souvenirs de ses amours anciens et multiples ... Temps révolu, son coeur n'appartenait plus qu'à un seul homin...

Elle apprenait beaucoup au contact d'Odric. Ses gestes précis, sa science du terrain, elle enregistrait tout cela. Certes, rien n'aurait pu remplacer un travail personnel mais sa tâche à ses côtés ne serait pas inutile pour son entraînement. Bref, mis à part le fait que le foreur des primes lui en voulait pour ses paroles concernant Emeraudes, elle était contente ...

Jusqu'au moment où Odric lui fit habilement comprendre que son "aide" pour le forage était en fait une gêne et qu'il progresserait plus vite sans elle. Elle avala sa salive et essaya de faire bonne figure. Quelle déception !!!Elle esquissa un demi-sourire, essayant de cacher son désappointement et sa tristesse. Pourquoi ne lui avait-il donc pas dit cela plus tôt ??? Sans doute par politesse ... Malgré sa très grande déception elle ne pouvait lui en vouloir. En tout cas, sa place n'était plus ici ...

Elle s'assit, épousseta sa tenue de forage zorai qu'elle portait depuis si longtemps, toujours la même, inusable ou presque, qu'elle avait déniché au fond du coffre de la guilde, tenue d'une facture maintenant oubliée mais si précieuse. Elle se déshabilla à côté d'Odric qui détourna le regard, gêné, enfila une à une toutes les pièces de son armure lourde blanche, zorai elle aussi. Elle sortit sa carte et, le coeur gros, demanda à Odric de lui situer l'autel karavan le plus proche. Celui-ci lui indiqua un vague endroit lui expliquant que les cartes étaient toutes fausses dans cette région et lui précisa les repères géographiques qui pourraient l'aider dans sa démarche. Perdue dans ses pensées, elle écoutait à peine, ne retenant que le camp des Cancrelats au sud et le Lac au nord .

Après un dernier regard sur le visage énigmatique de son ami, elle prit la route vers ce qui serait sa mort certaine mais probablement aussi momentanée que toutes les autres ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odric
Ange dechu majeur
Ange dechu majeur
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Correspondances   Lun 31 Juil - 13:55

Malaise.
Odric faisait les cent pas dans sa chambre, passant de la fenêtre à son lit à son bar où il prenait une gorgée à chaque fois. Sa tête lui tournait et l’alcool n’était pas la seule raison de son tourment.
Depuis son retour où il avait été accueillit en héros tout avait changé. Certes désormais tout le monde lui demandait des conseils dans l’art du forage alors qu’avant il était ignoré. C’était plaisant oui mais c’était bien la seule chose d’agréable qui lui arrivait.
Chagrin
Emeraudes la merveilleuse emeraudes Que se passait il avec cette trykette. Elle l’avait fait fondre, et pourtant se refusait toujours à Odric. Pourquoi il n’en savait rien. Et malgré toutes ses avances et tous ses rendez vous dans des endroits retirés au pays des lacs c’est toujours seul qu’il était rentré chez lui, plus désespéré que jamais. Son exil dans les primes n’avait rien arrangé au contraire, Il l’avait désiré encore plus à son retour.
L’énigme
Que se passait il avec cette matis Elunmiel. Depuis sa visite surprise et étrange dans les primes leur relation se dégradait petit à petit sans comprendre pourquoi. Pire toutes ces chasses l’épuisaient ainsi que toutes ses guerres et il croisait de moins en moins ses amis.
Colère
Odric se souvient encore de son serment en arrivant chez les fallens « tu respecteras l’orientation pro karavan et pro matis » et bien entendu il avait acquiescé avec un grand sourire. Certes deux trykers étaient présent mais il les avait toujours tolérés. Il avait prit sur lui lors de l’arrivée de Zenaos, ne voulant pas créer d’histoire dès son arrivée, mais la ne pouvait supporter en plus de voir un zorai débarquer du pays malade. Que sa passait il depuis son retour.

Tout comme il l’avait fait quelques cycles auparavant, il prit rapidement une plume et écrivit un mot à Ardua et la déposera à l’entrée du hall, après tout ce n’est pas un secret.

Citation :

Dame ardua, amis fallens.
Je serai bref tant mes explications n’intéresseront personne.
J’ai de nouveau besoin de réfléchir et de m’isoler.
C’est avec tristesse mais aussi avec besoin que je m’envole au pays des lacs ou j’irai parfaire mes techniques de prospection.

Une dernière gorgée.
Odric prit ses affaires, déposa la lettre dans le hall et partit rapidement … seul... comme souvent.

[hrp] cette fois je ne déguilde pas hein[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefootoir.com
Ardua
Archange de Jena
Archange de Jena
avatar

Nombre de messages : 1125
Localisation : Lausanne, Fribourg et Atys
Date d'inscription : 17/01/2005

MessageSujet: Re: Correspondances   Lun 31 Juil - 15:37

<hrp>J'aimerais bien rebondir, surtout en ce qui concerne les races des membres des FA, mais ta lettre est trop succinte comparée au texte la précédent, je sais pas trop comment appondre :/ </hrp>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Correspondances   

Revenir en haut Aller en bas
 
Correspondances
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallen Angels :: Forum RP :: Contes et legendes Atysiens-
Sauter vers: