AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Like/Tweet/+1
Sondage
Pour ou contre un mini guide du RP
oui, ça peut toujours servir
86%
 86% [ 12 ]
Non, pas envie de me compliquer la vie
0%
 0% [ 0 ]
No comment !
14%
 14% [ 2 ]
Total des votes : 14
Navigation
Accueil
Forum
Aujourd'hui
Calendrier
Membres
Galerie des Anges
Niveaux des Fallen
Acces-aux-rois
Profil
FAQ
Rechercher
 

Liens
Horloge
Derniers sujets
» Un petit bonjour
Jeu 28 Mai - 21:31 par Valkyn

» Coucou les Anges ;)
Jeu 28 Mai - 21:29 par Valkyn

» Nouveau départ
Mer 21 Jan - 21:32 par Koshin

» Deux semaines gratuites pour les anciens abonnements
Jeu 21 Avr - 18:30 par Valkyn

» Shakes & Fidget, vous connaissez ?
Jeu 3 Fév - 21:03 par Koshin

» Meilleurs vœux
Lun 10 Jan - 18:03 par Masko

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Loria la Trykette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Koshin
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2043
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 28/02/2005

MessageSujet: Loria la Trykette   Sam 9 Avr - 14:22

Histoire contée par Alian :

******
Toute la journée, elle jouait et regardait ses cousins pousser les bûches jusqu’à la rivière au lieu d’aider sa tante aux tâches quotidiennes de la maison.
Malgré les réprimandes de celle-ci, elle finissait toujours au bord de la rivière. Eveillée, gaie et
libre comme le vent, telle était Loria, gambadant après les yubos et franchissant les rapides mieux
qu’un garçon.
Un beau jour d’été, alors qu’elle sautait à cloche-pied sur les pierres de gué autour de Barley Bay,
elle trébucha sur une pierre branlante et découvrit une crevasse d’environ deux pieds de large juste
assez grande pour qu’un enfant de onze ans puisse s’y faufiler.
Elle s’aventura à l’intérieur, descendit le long d’une grande racine sortant du sol et arriva à sa
grande surprise dans une caverne de ruines anciennes.
La poche pleine de pierres de corail blanches qu’elle avait récupérées le long de la rive du lac, elle
explora tout l’après-midi les grandes salles en utilisant les belles fleurs lumineuses qu’elle y
trouva pour éclairer son chemin.
Le lendemain matin, au lieu d’aller à l’école, elle courut le long du temple et amusa les aînés avec
des histoires de cavernes et d’étranges plantes lumineuses. Les vieux sages plaisantèrent sur son
imagination débordante mais le lendemain, elle leur réserva une surprise.
Le jour suivant, vexée par les moqueries des aînés, Loria ramena trois belles plantes au temple.
Les aînés pouvaient à peine en croire leurs yeux et demandèrent à Loria de leur montrer cette grotte.
A l’approche de la crevasse, les anciens reculèrent, consternés d’apprendre qu’elle s’était aventurée
dans les Primes Racines interdites, transgressant ainsi la Loi de Jena dont les disciples
s’abattraient sur elle comme une tonne de briques s’ils l’apprenaient.
Loria fut privée de sortie pendant vingt jours et l’entrée fut scellée avec de la boue et de l’argile.
Cet emprisonnement enseigna à Loria une leçon précieuse : elle ne retourna pas à cette crevasse et ne
dit rien lorsqu’elle en découvrit une autre.
Un jour, un terrible accident survint au lac. Son cousin Bodley était tombé et s’était cogné la tête ;
il avait été repêché de l’eau à moitié mort.
Il avait grand besoin de graines de vie, mais la famille était trop pauvre pour en acheter et trop
fière pour accepter la charité.
Loria savait que les marchands trykers vendaient parfois des fleurs du lac aux Matis qui auraient payé
cher pour une plante rare aux propriétés éclairantes.
Avec une musette pleine de pierres de corail, elle se rendit aux Primes Racines pour explorer
davantage les galeries menant sous la grande montagne qui séparait les vastes forêts matis de la
région des lacs.
Peu de temps après, l’air changea, se rafraîchit et prit une odeur tout à fait différente. Puis,
atteignant le point de lumière au bout d’un tunnel, elle entendit un bavardage dans une langue
inconnue.
Elle jeta un coup d’œil furtif. Là, dans une mare d’eau claire entourée d’arbres élevés, elle espionna
un groupe de jeunes damoiselles qui se baignaient.
A côté d’un buisson, elle remarqua des vêtements aussi étranges que beaux et ne put s’empêcher de
toucher la matière dont ils étaient faits.
Elle ramassa une grande chaussure pour la voir scintiller sous le soleil et, à l’intérieur, elle
découvrit la plus belle boîte de graines qu’elle n’avait jamais vue.
Elle ouvrit la boîte de graines faites de coraux et de mayleafs pour trouver la réponse à ses prières
: trois précieuses graines de vie. Le bavardage se fit plus présent.
Ayant à peine le temps de réfléchir, elle attrapa les graines et laissa les fleurs lumineuses qu’elle
avait cueillies en guise de paiement avant de retourner à toute allure vers l’entrée de la caverne.
Cachée derrière un buisson, elle observa la scène et l’étonnement qui se lisait sur les visages de ces
dames de haute taille, qu’elle avait reconnu comme étant des Matis.
Elle se rendit compte également qu’elle avait marché sous la grande montagne pendant deux heures à
peine pour parvenir au territoire matis, ce qui prenait normalement toute une semaine par les
montagnes.
Une fois rentrée chez elle, elle écrasa les précieuses graines et versa la poudre obtenue dans le
tonique de Bodley afin que personne ne puisse rien deviner, car elle avait peur de se faire gronder pour avoir violé la loi régie par la Karavan, disciple de
Jena.
Le lendemain matin, elle retourna sous la grande montagne. Vers la mare claire et fraîche, elle
aperçut la belle boîte de graines ouverte et remplie à ras bord.
Elle attendit pour être sûre que la voie était libre et que ce n’était pas un piège. Elle commença par
jeter les fleurs précieuses près de la boîte de graines.
Puis, constatant que personne ne les saisissait, elle se rua dessus pour prendre les graines et
retourna à nouveau sous la grande montagne puis chez elle pour les administrer à son cousin malade.
Il y avait assez de graines pour un traitement de cinq jours et il commençait à guérir. Mais une vague
de chaleur frappa et il devint fiévreux.
Loria reprit la route fraîche des Primes Racines, cueillit quelques fleurs et retourna à l’endroit où
les jeunes filles matis se baignaient. Personne.
Elle déposa une seule fleur à l'endroit habituel, espérant que les jeunes filles reviendraient le
lendemain et qu’elle pourrait ainsi récupérer plus de graines.
Le lendemain matin, elle se remit en route, le cœur lourd d’angoisse et plein d’espoir. Arrivée au
lieu de baignade, elle vit à son grand soulagement la boîte pleine à ras bord des graines précieuses !
Elle répéta précipitamment ses étapes de précaution, puis fila sur la boîte et s’en empara. Seulement
cette fois, alors qu’elle faisait demi-tour, elle crut défaillir.
La voie était bloquée par un vieux sage matis flanqué de deux jeunes filles ! Pire, deux hommes se
glissaient maintenant derrière elle avec un filet.
D’après ce qu’elle put comprendre, le vieil homme lui disait qu’elle ne pouvait pas retourner aux
Primes Racines, car il utilisait les mots « Jena » et « Karavan » qui sont les mêmes dans toutes les langues homins,
et il avait la même expression de réprimande que les aînés de son village. Mais Loria n’était pas
d’humeur à écouter un sermon.
Pour faire diversion, elle lança les fleurs aux jeunes filles, empocha la boîte de graines, plongea à
travers les jambes du vieil homme et se précipita aussi vite qu’elle put dans les buissons et vers la
grotte.
Une fois chez elle, elle put donner les graines précieuses à son cousin souffrant qui guérit
complètement.
Il put faire tourner les bûches durant de nombreuses années encore. Et depuis ce temps-là, la famille
réussit toujours à joindre les deux bouts d’une façon ou d’une autre.
Quant à la boîte de graines, Loria la garda à l’abri de tous les regards curieux car elle savait qu’un
jour, elle pourrait s’avérer utile… Mais ça, c’est une autre histoire...

_________________
Koshin, déchu à jamais
_________________
Le Site de la guilde


Dernière édition par le Sam 9 Avr - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dukegato.free.fr
Koshin
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2043
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 28/02/2005

MessageSujet: Re: Loria la Trykette   Sam 9 Avr - 14:30

Histoire contée par Derry :

******
Les Trykers, probablement les plus grands marins de l'ancien monde, vivaient sur des villages flottants dans la région des lacs de Trykoth. Parmi leurs grandes citées, toutes des ports, on comptait Jeniah et Breneth.
Elles formaient un ensemble de tribus, chacune étant dirigée par un conseil chargé de régler les différends et de maintenir la paix. Leur existence paisible et idyllique fut perturbée lorsqu'un grand incendie, connu sous le nom de Feu de Coriolis, s'étendit des terres desséchées d'Atys au nord, coupant ainsi la route d'alimentation en eau reliant le désert et la région des lacs ainsi que leurs protecteurs fyros.
Profitant de cette calamité au nord pour rompre l'alliance Fyro-Tryker, le roi matis, Aniro III, mena une campagne fulgurante en envahissant la région des lacs et en réduisant facilement en esclavage les Trykers ayant survécu.
Mais une compagnie organisée de rebelles, dirigée par Loria, parvint à s'échapper et se réfugia dans les profondeurs d'Atys.
Voyageant à travers les Primes Racines, ces héros trykers réussirent à briser les chaînes de leurs semblables et à les conduire au travers de l'Ecorce d'Atys bravant les pires dangers. Au même moment, réalisant que sans l'aqueduc de la région des lacs, son empire s'effondrerait, Abylus l'Erudit, alors âgé, lança une attaque massive sur le front des Matis dans l'espoir de rétablir l'aqueduc traversant le territoire matis jusqu'à la Région des Lacs. Les forces matis, alors engagées dans une guerre totale, furent incapables de repousser la révolte menée par la Compagnie de Loria qui ramenait son peuple à la Région des Lacs. Loria divisa son peuple en groupes de combats, chacun dirigé par un membre de la Compagnie.
Le but était de mener des attaques répétées en alternance sur le front sud. Cette tactique eut pour effet de causer de nombreux dégâts et permit de secourir les forces fyros affaiblies se trouvant au nord et à l'ouest.
Aniro III, confronté à la pression Fyro-Tryker, prit finalement la décision de battre en retraite sur ses terres plutôt que de les perdre définitivement.
La route de l'eau fut une fois de plus rouverte. Assagis par l'affrontement, les Trykers développèrent davantage leurs nouvelles aptitudes guerrières pour prévenir toute autre attaque.
Et près de deux générations plus tard, profitant d'une invasion de kitins dans les régions désertes qui décima les populations fyros, les Matis tournèrent à nouveau leur regard vers l'ouest et le sud.
Cependant, les Trykers n'auraient jamais à connaître la colère des forces matis. Ce fut une force bien plus puissante qui déracina les Trykers de leurs anciennes terres. Les kitins partirent du nord et progressèrent sur le territoire des Matis, dévorant littéralement les bataillons matis et les attaquant par derrière. Ils arrivèrent ensuite sur la région des lacs des Trykers et éliminèrent toute trace de l'hominité...
C’est ce que je devais vous raconter à propos de la grande Loria en résumant le tout rapidement et ne pas prendre trop de votre temps. Si un jour nous avons plus de temps, je serais heureux de vous raconter plus de mes histoires de mes chroniques.

_________________
Koshin, déchu à jamais
_________________
Le Site de la guilde


Dernière édition par le Sam 9 Avr - 14:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dukegato.free.fr
Koshin
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2043
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 28/02/2005

MessageSujet: Re: Loria la Trykette   Sam 9 Avr - 14:33

[HRP]
Il y avait à cet event (qui consistait à récupérer la fameuse boite de graines de Loria en faisant mordre la poussière à un gros groupe de brigands) 295 personne dans le '/who' lors de la naration des histoires. Si vous en voulais la liste demandez moi, je ferai un lien.
[/HRP]

_________________
Koshin, déchu à jamais
_________________
Le Site de la guilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dukegato.free.fr
Ardua
Archange de Jena
Archange de Jena
avatar

Nombre de messages : 1125
Localisation : Lausanne, Fribourg et Atys
Date d'inscription : 17/01/2005

MessageSujet: Re: Loria la Trykette   Sam 9 Avr - 18:34

Quelqu'un a-t-il vu les jumelles lors de la bataille?

Que pensez de la présence de nombreux kamistes lors de cet Event?

-tous les homins sont frères nous pouvons surmonter nos différences religieuses pour s'entraider
-on vient parce que c'est un event, et on est là en tant que joueur et non en tant que perso...

HRP/
totalement hors sujet désolé, mais sur ma liste de contact, 35% des actifs était co, je pense que 90% d'entre eux étaient à l'event...donc 30 % +- de la populatin d'Atys était à l'event, résultat, il doit y avoir environ 1000 joueurs actifs sur Aniro... mon Dieu que c'est peu, dite à tous vos amis, parents, animaux de compagnie de venir jouer!!!
/HRP


A plus

Ardua
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reevan
Archange mineur
Archange mineur
avatar

Nombre de messages : 257
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Loria la Trykette   Lun 11 Avr - 4:42

effet WoW entre autre :s mais apparement quelquel retour de WoW Smile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Loria la Trykette   

Revenir en haut Aller en bas
 
Loria la Trykette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'Éloria , La terre de feu (essai nucléaire)
» Neva York , Capitale de l'Éloria Maj : Boulevard Masson pt:2 p17
» [SC5] Villes de l'Éloria !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallen Angels :: Forum RP :: Contes et legendes Atysiens-
Sauter vers: