AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Like/Tweet/+1
Sondage
Pour ou contre un mini guide du RP
oui, ça peut toujours servir
86%
 86% [ 12 ]
Non, pas envie de me compliquer la vie
0%
 0% [ 0 ]
No comment !
14%
 14% [ 2 ]
Total des votes : 14
Navigation
Accueil
Forum
Aujourd'hui
Calendrier
Membres
Galerie des Anges
Niveaux des Fallen
Acces-aux-rois
Profil
FAQ
Rechercher
 

Liens
Horloge
Derniers sujets
» Un petit bonjour
Jeu 28 Mai - 21:31 par Valkyn

» Coucou les Anges ;)
Jeu 28 Mai - 21:29 par Valkyn

» Nouveau départ
Mer 21 Jan - 21:32 par Koshin

» Deux semaines gratuites pour les anciens abonnements
Jeu 21 Avr - 18:30 par Valkyn

» Shakes & Fidget, vous connaissez ?
Jeu 3 Fév - 21:03 par Koshin

» Meilleurs vœux
Lun 10 Jan - 18:03 par Masko

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Songes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jaal
Ange dechu majeur
Ange dechu majeur


Nombre de messages : 169
Age : 32
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Songes.   Lun 5 Fév - 13:21

Allongé sur le sol à quelques pas de son lit, dans son appartement, Jaal dormait. Son visage, quoique tuméfié par les combats, semblait être paisible. Il avait pris l'habitude d'un tel manque de confort parce qu'il pensait que plus de douleurs il s'infligerait, plus grand serait le repos auprès de Jena. Jena, d'ailleurs, le surplombait sous la forme d'une statue de bois que Jaal sculptait au hasard de ses temps libres. Cette nuit là, Jaal rêvait.

Il rêvait qu'il se promenait dans les vertes forêts matis, tantôt sur son mektoub, tantôt à pieds. Parfois une arme à la main, toujours en armure. Les arbres étaient calmes, les kittins étaient loin, la Karavan veillait. Il ferma les yeux un instant, continuant à avancer, puis les réouvrit pour se rendre compte qu'il n'était plus dans la forêt mais dans le désert des Fyros. La lumière et la chaleur l'accablaient, si bien qu'il retira son armure, pièce par pièce, à mesure qu'il progressait. D'abord son casque, puis son plastron, ses gants et enfin ses spallières, pour ne conserver que le bas.

Le désert, souvent vide d'homins mais souvent peuplé de bêtes féroces, ne ressemblait en rien à ce qu'il connaissait. En effet, il n'y avait rien d'autre que du sable, à perte de vue. Loin devant, loin derrière, seulement du sable. Les forêts semblaient être à une éternité désormais. Pris de panique, Jaal voulait hurler que quelqu'un vienne le chercher. Il était muet. Alors, il devait trouver l'issue par lui même, et seulement lui même. Ses pas devenaient de plus en plus incertains, sa gorge de plus en plus sèche. A force de chaleur, il avait la nausée. Le désert le dégoutait plus profondément.

Lui qui pensait que les Fyros vivaient ici en punition de leur manque de foi envers Jena se retrouvait à vivre comme eux, à subir les pires climats. Aurait-il froissé Jena? Cette pensée seule suffisait à le remplir d'effroi. Il devait continuer malgré les difficulté, pour prouver que son amour pour la déesse était plus fort que tout. "C'est une épreuve pour me tester." se disait-il. Voilà qui le redonnait du courage.

L'athmosphère était de plus en plus irréspirable, la sueur perlait à grosses gouttes sur son visage, lequel était rougit par la chaleur. Ses jambes le portait de moins en moins. Tiraillé par la soif d'un coté qui le poussait abandonner et par sa foi de l'autre, son coeur et son cerveau n'allaient plus de concert. Bientôt, exténué, il tomba, face contre le sable. La fin était proche. C'est alors qu'il vit une oasis.

Se trainant avec ce qui lui restait de forces dans les bras, il allait vers le salut. Bientôt il pourrait boire et reprendre sa courses. Chaque mètre lui semblait être un kilomètre. A force de volonté, il arriva, les yeux à moitié fermés, devant le lac tant espèré. Plongeant ses mains pour prendre un peu de liquide et le porter à ses lèvres, il fut dérangé par une odeur assez particulière. Ouvrant les yeux, il vit que ce n'était pas un lac d'eau douce mais une mare de sang. Tant pis. Il but goulument le sang présent à lui et recouvra toute ses forces, comme si c'était le plus précieux et le plus savoureux liquide qu'il pouvait boire.

Dégouté que le sang lui procure autant de plaisir, il se réveilla, le souffle haletant et le coeur sur le point d'exploser. Il trouva le réconfort en observant la statue de Jena, mais ne retrouva plus le sommeil.

"Je n'ai pas assez aimé Jena qui me le fait payer."

La signification de ce rêve restait pour lui un mystère qu'il fallait éluder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Songes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [DS] Dragon Quest VI Le Royaume des Songes
» Songes et murmures
» Wolfen vs Daikinées
» colchique dans les près pour des songes d'été
» Armée Daïkinee complète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallen Angels :: Forum RP :: Contes et legendes Atysiens-
Sauter vers: